9 janv. 2020

Soirée bénévoles Bol d'Air


Jeudi 9 Janvier 19H… le vent se lève….
Un vent de chaleur humaine souffle chez « Tante Germaine ».
En poussant la porte rouge, un couple s’écrit :
« Eh bien, on n’est pas les premiers !»
Derrière, une petite voix renchérit :
« Et vous n’êtes pas les derniers ! »
En effet, la célèbre crêperie est envahie par de joyeux clients.
Des clients bien particuliers puisqu’il s’agit des membres de «l’Association  Bol d’air » rassemblés sous la houlette de son président (non moins joyeux) Jacques.
Tout ce charmant monde le verre à la main se présente les traditionnels et incontournables vœux. Dans cette assemblée, il y a de nouvelles têtes que le président ne manque pas de présenter.
Le patron a fort affaire pour servir la quarantaine de bénévoles de l’association. Puis, doucement, et plus ou moins par affinité, chacun se trouve une place à table.
Certains se voient régulièrement pour les animations (scrabble, échecs, sorties…) Pour d’autres, une telle occasion permet de renforcer les liens qui les unissent à Bol d’air.
Une légère accalmie (oh, très légère seulement) quand les assiettes garnies de larges crêpes sont servies , le bon cidre aidant, l’ambiance monte, l’accordéon entraîne chacun à entonner les bons vieux refrains.
Bref, une soirée conviviale comme seuls peuvent le faire des personnes qui ont plaisir à offrir de leur temps pour qu’il n’y ait pas de « laisser pour compte ». Le plaisir du partage, moteur essentiel de Bol d’air, merci à chacun pour cet engagement.
Aussi, n’oublions pas de dire un grand MERCI à nos chers résident(e)s, car c’est bien grâce à eux que nous nous sommes retrouvés en cette belle et chaleureuse soirée. Peut-être, et c’est même une certitude, que leurs sourires et leur bonne humeur nous ont contaminés.
Merci à nos ami(e)s de la Maison de Saint-Jean-de-Dieu de nous confirmer que partage et tolérance ne sont pas les vains mots d’un dictionnaire d’un temps révolu.
M.H. F.






11 déc. 2019

Chorale Bol d'Air


Mercredi 11 Décembre la « Chorale de Bol d’Air » a présenté aux résidents et personnels du centre de Saint-Jean de Dieu son spectacle de Noël.
La chorale constituée à l’initiative de Marie-Françoise se compose de :


- Frère Jean-Marie à la guitare
- Laure à l’accordéon chromatique
- Denis à l’accordéon diatonique
- Marie-Hélène à l’orgue de barbarie
- Catherine épouse de Denis
- Marie-Françoise
- Andréa
- Janine
- Chantal
- Jean-Louis à l’harmonica chromatique
L’intention de cette modeste équipe est toute simple : à l’occasion des fêtes de Noël réunir les résidents permanents ainsi que ceux en accueil de jour et les membres du personnel de Saint-Jean disponibles à cette occasion, pour partager un moment de chants et de musique en oubliant un instant le reste des préoccupations de chacun.
Nous avons fait salle comble ! : une cinquantaine de résidents on ainsi été réunis et quelques membres du personnel ont pu répondre présents, malgré leur charge de travail et nous les en remercions vivement.
- C’est vers 14h20 que Marie-Françoise, dans le rôle de « Madame Loyale », a ouvert la séance en donnant tout de suite le ton : nous allons vous emmener pour l’après-midi dans un monde de chants et de musique en souhaitant que vous puissiez participer le plus possible et quoi de mieux pour commencer que de reprendre tous en chœur le refrain de : « Emmenez moi ».
Et là, déjà, on savait que la journée serait un succès : la salle toute entière a repris en chœur avec la chorale ce grand succès de Charles Aznavour.
Le programme s’est ensuite déroulé avec :
- Les Filles du bord de mer
- Vive le vent
- La balade des gens heureux
- Danses et accordéons
- Poème : la recette magique ( écrit et conté par Marie-Hélène )
- Le fiacre, accompagné à l’accordéon
- Les anges dans nos campagnes, accompagné à la guitare
- C’était chouette, inspiré de « à bicyclette » d’Yves Montand
- Un petit poisson un petit oiseau…accompagné à l’orgue de barbarie d’Hélène, qui s’est fait aider par Chrisophe lequel s’est rendu compte que cela n’était pas si facile : bravo à lui en tout cas
                                             - C’est toujours la première fois
                          - Mille Colombes
- Douce nuit accompagné à la guitare
- Pot-pourri d’harmonica avec une reprise en chœur de l’hallelujah de Léonard Cohen
A cet instant, un incident (organisé), s’est produit autour de Jacques, notre Président. Pour le sortir de la torpeur dans laquelle le pot-pourri d’harmonica semble l’avoir entrainé. C’est ainsi que la chorale descendue dans la salle et entourant Jacques à entonné, en canon, le bien connu « Frère Jacques ». A la suite de quoi « Madame Loyale » a organiser, avec toute la salle partagée en deux, la reprise de « Frère Jacques » en canon et en crescendo et quel succès bravo à tous.
- La tendresse
      - Santiano
                                    - Valse Tyrolienne à l’accordéon
        - La ville que j’ai tant aimée
                                         - Les champs Elysées
                                                    - Trikot dans et accordéon
                        - Zelda danse et accordéon
- L’incontournable « Petit Papa Noël »
Et pour terminer : tous en chœur avec la salle « l’hymne à Saint-Jean de Dieu » inspiré du chant « des restos du cœur ».
C’est ainsi, qu’après environ deux heures de chants de musique et de danse, le spectacle s’est terminé, réunissant sur la scène tous ses acteurs : la chorale, le personnel de Saint Jean et de résidents, accompagné du sourire de tous.
Merci à vous tous pour votre participation.
J.L. D.

4 déc. 2019

Je Golfe Téléthon

Très belle journée au profit du Téléthon 2019.
À l'initiative de l'Association Bol d'Air,
avec le soutien de Blue Green et de l'Association Sportive du Golf du Croisic que nous remercions vivement.

Journée fraîche et très ensoleillée  emplie de chaleur humaine d'envie de donner et de convivialité.Dans l'unique but d'aider les chercheurs à repousser la maladie.

Merci à tous les participants pour leur générosité.

 

22 nov. 2019

Visites de l'Océarium


Quoi de plus normal qu’un temps venteux et pluvieux un 22 Novembre au Croisic !
C’est donc bien couvertes que les 4 bénévoles , Christine, Colette, Marie-Hélène et Martine arrivent à 14 h pour aller retrouver les 4 résidents pour un belle visite de l’Océarium du Croisic.
Le temps d’aller chercher les résidents, de bien les préparer à affronter le vent, la pluie et la froidure ; mais aussi de proposer à un autre résident intéressé de venir avec nous ,Xavier préférant  faire autre chose ....
Nous voilà donc parties .. 8 filles dans le vent ... les 4 bénévoles et Caroline, Mandy, Christelle et Maryline.
En route pour une visite aux odeurs iodées et au spectacle magique des manchots , des requins, des raies et des magnifiques petites méduses .....
Sans compter le passage sous le tunnel qui a fait l’unanimité .... et celui des Cyclades qui a été un grand moment de rires et de fou rires en regardant les poissons Némo et les autres tout aussi colorés.. ce fut un très joli moment pour nous 8 ....
16 heures passées .. retour à St Jean de Dieu par un vent de face , bien protégées par les capes Bol d’Air et aussi beaucoup de sourires .

M.L.

31 oct. 2019

Terre d'Estuaire

Malgré un temps légèrement maussade nous avons passé une excellente journée...
Partis avec sept résidents au lieu des huit prévus, Michel ayant préféré  roucouler avec sa belle plutôt que nous accompagner ...
Merci à la mairie de Cordemais pour le prêt d'une salle pour nous accueillir et nous mettre à l'abri pendant le déjeuner, déjeuner préparer avec amour et gourmandise par Colette et Christine !!!
Nous avons ensuite rejoint les bords de Loire où se situe "Terre d'Estuaire" point d'orgue de cette journée.


Le Centre Découverte exclusivement dédié à l'Estuaire de la Loire dans tous ses états, nous faisant du doigt et de l’œil, la faune, la flore, l'histoire , avec une approche surprenante ludique et interactive , nous embarquant pour un voyage extraordinaire. 
 
En pleine nature, approcher tous ces oiseaux si différents qui, à notre demande nous font entendre leurs chants. Découvrir l'histoire de ces petits ports qui existaient tout au long des bords de Loire de Nantes à Saint Nazaire aujourd'hui disparus, excepté celui de Cordemais sauvé par sa situation géographique.
 
Sous l'eau, à la découverte des épaves échouées ça et là dans l'estuaire et en bordure de nos côtes , la bataille des Cardinaux nous en ayant laissé des cicatrices comme le Soleil Royal, le Juste ou encore le superbe.
 
Dans les airs,  nos vaillants résidents à l'aide d'un ballon qui les monte doucement à 25 mètres ont pu découvrir cet étonnant panorama bigarré : le Pont de St. Nazaire, la Centrale thermique et sa réserve de charbon, le port de plaisance, l'hippodrome ...
Déplacement que nous referons au printemps prochain les bords de Loire sont tellement accueillants et propices au pique-nique ...



18 sept. 2019

Baptêmes de l'Air en Hélicoptère

" Alors, les résidents,  prêts pour le grand frisson ? "
 
Aujourd'hui,  en effet, voit se concrétiser le projet dont la journée " Un moteur  et un coeur " à permis la réalisation : offrir à  quatorze résidents,  accompagnés par toute une équipe de soignants  et de bénévoles , un baptême  en hélicoptère.  Avec une mention toute spéciale à Marie-Jeanne dont le " rêve  d'ailes " a servi de déclencheur à ce projet. 
Un projet  un peu fou, il faut le reconnaître,  s'apparentant à  un véritable  défi, comme  en témoigne l'embarquement des résidents à bord de l'hélicoptère, prouesses des professionnels (les) du Centre qui par leurs compétences ont su avec leurs gestes réfléchis, pensés, précis et parfaitement exécutés, permis d'assurer les transferts en toute sécurité. 
Mais là- haut, après la poussée d'adrénaline du décollage,  quelle récompense ! 
" Sublime" , " impressionnant " , " émouvant " , " apaisant " , les mots sont bien pauvres pour traduire  une beauté à couper le souffle ! 
" Qu'avez-vous préféré,  les résidents ? : les reflets argentés de la baie de La Baule ? le découpage tourmenté  de la côte sauvage ? Le quadrillage des marais salants ou la silhouette familière du Centre où tant de regards se sont , au rythme des cinq rotations,  levés vers le ciel ?
" TOUT" répond Mathieu émerveillé .
 
Là- haut , plus haut que les nuages ( inexistants aujourd'hui ) on se sent si léger... léger ! Xavier, concentré sur le paysage grandiose déployé en vue panoramique, à oublié son handicap  et Jean-Claude se sent libre, libre comme l'oiseau dont il a emprunté  les ailes...
Mais, s'affranchir  ainsi de la pesanteur,  vivre des sensations aussi fortes, n'est-ce  pas un peu effrayant ? 
" Même pas peur, moi, répond Mikaël. Je suis un homme ! "
 
Et puis, pour "meubler" , entre deux rotations,  nous pouvons visiter le petit musée,  intime et attachant qui, outre son simulateur  de vol très  réaliste, permet, à  travers la restauration  et l'entretien d'une dizaine d'avions anciens, la préservation du patrimoine  aéronautique. 

Un grand MERCI à la Société Héliberté représentée par Jean-Yves et Damien notre pilote du jour pour leur professionnalisme et leur gentillesse, à tous ceux, également,  qui  à tous les niveaux,  ont contribué au succès de cette journée  exceptionnelle. 

" Alors, les résidents,  vous avez aimé ? "
" Oh oui, c'était trop bien! Quand va-t-on recommencer ? La semaine  prochaine ? "

Quand on a approché d'aussi près les étoiles,  comment n'en garderait- on pas longtemps...longtemps...le reflet au fond des yeux ?...
texte M.F.
 

23 juin 2019

Exposition les Peintres du Croisic


Ancienne Criée du 14 au 23 Juin 2019



Comme l'année dernière, Nathalie est restée sur le même thème: les œuvres de Maîtres .
Les artistes du collectif Saint Jean après un choix personnel sur les modèles qui leurs ont été proposés se sont mis au travail très tôt dans l'année  sur des toiles "grand format"  ainsi Fabien a choisi Delacroix (croquis d'un voyage au Maroc),Sylvie a peint à la bouche (l'étang aux nénuphars de C. Monet), Florence s'est lancée sur (deux Tahitiennes de Gauguin), Pascal s'est concentré sur (Femmes dans un jardin de C.Monet) Denis pour sa première toile a reproduit (terrasse de café de Van Gogh), Pierre ayant avec beaucoup d'application reproduit une (nature morte de P. Cézanne) et Caroline un (détail du bal du moulin de la galette de Renoir).

Le succès n'a pas manqué son rendez-vous, les visiteurs ont été nombreux et nombreux à poser des questions devant l'excellent travail des résidents, questions sur la Fondation Saint Jean de Dieu, sur le C.M.S. du Croisic, sur le quotidien des résidents, Sylvie très présente durant les dix jours d'exposition à répondu avec beaucoup de sérieux et autant d'humour à toutes les questions, expliquant le travail hebdomadaire réalisé dans l'atelier peinture , et sa façon très personnelle de peindre suivant le format des toiles et le sujet choisi.
Cette année les œuvres n'étaient pas à vendre au grand regret d'acquéreurs potentiels, l'idée étant de les conserver pour une prochaine grande exposition .