28 avr. 2017

Stéphane Fourré

Stéphane nous a fait rêver pendant une heure et demie, Stéphane nous à emmené avec lui au Cap Nord, ce Raid qu'il a fait dans l'été 2015 nous l'avons refait avec lui, il nous l'a dit "installez vous dans vos fauteuils, je vous emmène !"
Bien qu'atteint d'une maladie neuromusculaire orpheline et dégénérative, il a une formation de photographe amateur et s’il n’a plus l’usage de ses mains il garde les yeux du cadrage et de l’angle de vue,les photos projetées sur l’écran de la salle des fêtes accompagnées de ses commentaires précis et quelques fois bien imagés ont enchantés les nombreuses personnes venues l'écouter et qui, selon Madame le Maire présente à l'événement aura une suite avec une exposition photos Galerie Chapleau en Septembre.
Quatre semaines sur les routes et les pistes scandinaves, un fabuleux voyage au pays des fjords, des rennes, des couchers de soleil somptueux, des aurores boréales...
Périple de 12.000 km entre Paris et le cap européen le plus septentrional, un reportage de plus de 800 vues, en parcourant huit pays (France,Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède, et Finlande ).
Stéphane, alias “papillon” surnom que lui a donné un frère du Centre de Saint Jean de Dieu quand il était croisicais dans la décennie 90, la raison étant que Stéphane passait beaucoup de temps avec son appareil photo à surprendre ,un oiseau, une fleur, un papillon dans les jardins du Centre.
Baroudeur, Papillon aborde sa cinquantaine avec beaucoup de philosophie,"Il ne faut pas rêver sa vie, il faut vivre ses rêves", aime-t-il à dire. Ou encore " Mon handicap est un malheur dont j'ai fait une force".
Merci Stéphane pour cette belle leçon de vie, on se retrouve
en Septembre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire